Retour à l'accueilRetour à l'accueil
Réseau BIBLIO du Québec

Bibliothèques membres = 779
Nombre d'abonnés = 236 753
PEB (documents
empruntés)
= 145 526
Nombre de bénévoles = 7 170
Population desservie = 1 627 362

Année de référence : 2016

Les chiffres du Réseau

Onze Réseaux BIBLIO régionaux qui offrent toute une gamme de services aux bibliothèques publiques.

Choisir votre Réseau BIBLIO



Dernières nouvelles Accueil

La Déclaration des bibliothèques québécoises déposée à l'Assemblée nationale

Montréal, le 19 octobre 2016 – La Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises, qui représente la majorité des bibliothèques sur le territoire, se réjouit du dépôt ce matin à l’Assemblée nationale de sa Déclaration des bibliothèques québécoises. Document phare rédigé en collégialité par les membres de la Table, la Déclaration réaffirme la contribution incontournable des bibliothèques à la vitalité sociale, à la prospérité économique et à la richesse culturelle de la société québécoise.

 

« Ce matin, nous vivons l’aboutissement d’un travail rigoureux mené en étroite collaboration avec des collègues et amis, tous passionnés par ces lieux de mémoire, de savoir et d’ouverture sur le monde que sont les bibliothèques. Petites ou grandes, modestes ou imposantes, où qu’elles soient situées sur le territoire et peu importe qu’on y accède de manière physique ou virtuelle, les bibliothèques sont toujours des leviers d’apprentissage, de développement et de prospérité dans une société. Nous sommes très fiers ce matin que leur apport soit officiellement reconnu », a déclaré Mme Christiane Barbe, présidente de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises et présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

La Table tient à saluer M. Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française et de la région de l’Estrie, qui a déposé la Déclaration à l’Assemblée nationale.

Les bibliothèques, vecteurs de littératie et de développement durable

 

Au fil des ans, de nombreuses études ont mis en lumière l’apport social, culturel et économique des bibliothèques en tant qu’agents favorisant la littératie et l’accès à l’information. Selon l’OCDE, une société qui augmente son taux de littératie de 1 % fait grimper son PIB par habitant de 1,5 %. Les bibliothèques sont aussi les lieux par excellence de l’apprentissage tout au long de la vie, une composante essentielle de l’éducation moderne qui selon l’UNESCO procure de nombreux bénéfices aux individus et à la société. Enfin, l’accès à l’information est de plus en plus souvent cité comme un élément fondamental du développement durable. Lors de sa réunion annuelle à Lyon en août 2014, la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions (IFLA) déclarait : « Un accès accru à l’information et à la connaissance, soutenu par une alphabétisation universelle, est un pilier essentiel du développement durable. »

 

Un vaste réseau qui se modernise

 

On estime à plus de 4000 le nombre de bibliothèques sur le territoire québécois, dont la majorité est représentée à la Table de concertation. Parmi elles on compte des bibliothèques publiques, des bibliothèques liées aux établissements d’enseignement universitaire, collégial, secondaire ou primaire, et des bibliothèques spécialisées en milieu de travail, notamment des bibliothèques juridiques, gouvernementales et médicales.    

 

Au Québec, ces dernières années, les bibliothèques ont amorcé avec enthousiasme l’intégration des outils numériques en appui aux missions de base, ce qui entraîne forcément l’élargissement de leurs services. Loin d’un simple comptoir de prêt et de la salle de lecture d’antan, les bibliothèques se redéfinissent aujourd’hui comme des espaces de vie, des « troisièmes lieux » entre l’univers du travail et celui de la famille, des lieux où on aime passer du temps, apprendre et partager des expertises et des expériences. 

 

Au sujet de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises

 

La Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises a été créée en décembre 2002 par le ministère de la Culture et des Communications afin de soutenir la collaboration entre les bibliothèques publiques, scolaires, collégiales, universitaires et spécialisées au Québec. Ses travaux ont jusqu’à présent mené à d’importantes réalisations telles que la création du Catalogue des bibliothèques québécoises, la mise en œuvre du réseau informatisé de prêt entre bibliothèques et la mise en œuvre du Service québécois de traitement documentaire, utilisé par plus de 3000 points de service au Québec. Actuellement, les travaux de la Table portent sur l’évolution des bibliothèques à l’ère numérique, sur la promotion de l’importance des bibliothèques  dans la société et la sensibilisation de la population à leur rôle crucial ainsi que sur les retombées économiques des bibliothèques.

 

Voici la liste des membres de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises : Association des bibliothèques publiques du Québec, Association pour la promotion des services documentaires scolaires, Association pour l’avancement des sciences et des techniques de documentation, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Bureau de la coopération interuniversitaire, Centre de services partagés du Québec, Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec, Fédération des commissions scolaires du Québec, Ministère de la Culture et des Communications, Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Regroupement des bibliothèques collégiales du Québec, Réseau BIBLIO du Québec et Union des municipalités du Québec.
 
- 30 -

Renseignements :
Claire-Hélène Lengellé
Responsable des relations avec les médias
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
514 873-1101, poste 3199
ch.lengelle@banq.qc.ca

 





Nos livres à juste prix
Fonds Jeunesse CDJL

Accès privé
Plan du site Liste des bibliothèques du Réseau Nous joindre Réseau BIBLIO du Québec